Pyin oo Lwin

Pyin oo Lwin :

une jolie découverte

 

Après mon séjour aux bords du lac Inle, à Nyaug Shwe, c’est par un bus de nuit que je suis arrivée tôt le matin dans la charmante petite ville de Pyin oo Lwin, située sur la route reliant Mandalay à Lashio. Pour l’histoire, Pyin oo Lwin, autrefois appellée Maymyo, était une ville très prisée par les colons britanniques durant la saison estivale en raison de son climat plutôt agréable tout au long de l’année. Ils échappaient ainsi aux torpeurs de Yangon lors de la saison chaude. La ville est encore bien imprégnée par par cette atmosphère « britannique », notamment du fait que les belles maisons anglaises, quelques peu décrépies certes, sont encore bien là, désséminées ici et là dans la ville ou la fôret attenante. L’hôtel où j’ai séjourné, l’Orchid Hotel Nann Myaing, situé à l’entrée de Pyin oo Lwin, a d’ailleurs été construit par les officiers anglais en 1914 et retranscrit très bien cette ambiance.

Orchid Hotel Nan Maing – Pyin oo Lwin

J’ai passé trois journées pleines à Pyin oo lwin en prenant bien mon temps. Il faut dire que la première journée était plutôt sportive, du coup j’étais assez « à la traine » les deux jours qui ont suivi…Mon programme :

  • Jour 1: Anisakan Waterfalls
  • Jour 2: Le centre ville et le marché
  • Jour 3: National Kandawgyi Park

 

– Jour 1 – 

Les Anisakan Waterfalls

 

C’est vraiment ce que j’ai adoré découvrir à Pyin oo Lwin et qui est, je crois, entré dans mon « Top du Myanmar ». Si tu passes dans le coin et que tu n’as qu’une journée (et que tu es en forme!), prends ton maillot, ta serviette et vas-y!

Pour y aller, j’ai opté pour le vélo! Bon la dame de mon hôtel m’avait dit que ce n’était pas possible car le terrain était « trop valloné », mais ça c’était sans compter sur ma détermination! Oui, en vélo on peut y accéder! Le retour est, il est vrai, un peu plus difficile mais il suffit de prendre son temps 😉 En tout cas l’effort en vaut vraiment la peine! Sinon tu peux aussi y aller en scooter ou en taxi.

Les Anisakan waterfalls se situent à une dizaine de kilomètres de Pyin oo Lwin. Pour y aller il faut donc prendre la route Mandalay – Lashio (direction Mandalay). Après environ 6-8 kms, prendre à droite à l’intersection où un panneau signalétique vert indique clairement le chemin. La route est ensuite un peu plus difficile sur 3 km environ. Puis, on arrive à un parking à côté duquel se trouve un petit « restaurant » local. Il faut laissé son véhicule à cet endroit. Cette première étape m’a pris environ 40 minutes. Et après l’effort continue mais à pied!

Se rendre aux Anisakan Waterfalls

La marche du parking jusqu’à la première cascade dure bien entre 30 et 40 minutes et se fait tout en descente ( avec une bonne pente!) le long d’un chemin en lacets. Certains virages ont des points de repos où on peut manger et boire un peu, essentiel surtout pour la remontée!

Chemin pour les Anisakan Waterfalls

Chemin pour les Anisakan Waterfalls

Arrivée en bas le spectacle est juste superbe! La première cascade, et la plus belle, appelée Dat Taw Giaik, est impressionnante de part sa taille. Elle mesure en effet environ 120 m de hauteur et je vous assure qu’elle envoie un sacré débit d’eau! Face à elle, on ressent véritablement toute la force de l’eau! Je suis d’autant plus enchantée que nous sommes très peu, quatre ou cinq à en profiter! Pour ma part, je suis restée pas loin de deux heures, et j’ai même pû être complétement seule dans ce décor féérique. Cette cascade est juste fascinante!

Anisakan Waterfalls – La cascade Dat Taw Giaik

Alors que j’étais sur le point de rebrousser chemin, me préparant à la remontée, un local m’a expliqué que d’autres cascades étaient visibles un peu plus haut. Il s’est proposé de me guider. Et c’est vrai…cela aurait été dommage de les râter! Je retiens particulièrement la seconde cascade qui offre un point de vue unique sur la cascade Dat Taw Giaik. On voit cette dernière « de haut », ce qui est très impressionnant et la vue sur le reste de la vallée est très belle.

Les cascades Anisakan

Pour le retour, mon guide improvisé nous a fait couper à travers la forêt sur un petit sentier qu’on devine à peine à certains endroits! Et ça grimpe comme il faut!

Mon vélo récupéré, j’ai bien mis, entre 1h et 1h20 pour rentrer et c’était essentiellement de la montée. Au joie! Surtout ne pas hésiter à se féliciter pour tous ces efforts : fais-toi plaisir avec les petites fraises locales qui sont vendues au bord de la route, elle sont juste délicieuses! (et bien méritées!)

…Les fraises de Pyin oo Lwin…

 /!\Bon à savoir : l’accés aux Anisakan Waterfalls est pour l’heure encore gratuit 😉

 

– Jour 2 –

Le centre ville et son marché

 

C’est non sans quelques douleurs dûes aux efforts de la veille que j’ai repris le vélo afin d’aller découvrir le centre ville de Pyin oo Lwin.

Je n’ai malheureusement pas de photos, car idiote que je suis, j’ai pris bien soin de recharger la batterie mais j’ai oublié la carte mémoire... Bref! Ce que je retiens c’est d’abord certains édifices et certaines maisons d’inspiration « so british » tels que la Purcell Tower, une horloge à la manière de « Big Ben », toutefois moins impressionnante, cela va sans dire. Il y aussi les grandes demeures coloniales qui ont gardé tout leur charme d’antan. A côté de cela, le marché et… ses mouches me laissent aussi un sacré souvenir! Alors oui, je sais que la Birmanie n’est pas le pays le plus réputé en matière d’hygiène, mais après avoir fait déjà quelques marchés asiatiques, je vous assure que là c’est quelque chose! La volaille déplumée se mêle à de la poiscaille plus très fraiche, les bonnes odeurs s’en dégagent se mélangent à celles des fritures des vendeurs de rues et des pots d’échapement, ça s’agite dans tous les sens, ça claxonne à tout va, bref ça vit! Mais une fois de plus, je retrouve ces sourires (aux dents rougies par le bétel) et ces scènes de vie du quotidien birman qui me plaisent tant!

 

– Jour 3 –

National Kandawgyi Park (Maymyo Botanical Garden)

 

Au départ je n’étais pas sûre de vouloir visiter ce parc. L’entrée à 5$ me freinait un peu et je ne m’imaginais pas quelque chose de grandiose. Finalement mes compagnes de chambres m’ont convaincue. Un peu fatiguée, je me suis dis que ce serait peut-être l‘endroit idéale pour se reposer tranquillement et bouquinée un peu: je n’ai pas été déçue!

Le National Kandawgyi Park a été fondé en 1915 par….des Anglais! Bien vu! Et plus précisément à l’initiative de Mr. Alex Roger, aidé de Lady Cuff, célèbre botaniste Outre-Manche (tu ne connais pas?!). Et effectivement, ce grand parc (177 hectares) rapelle quelque peu les jardins britanniques. Autour des différents points d’eau, les parterres de fleurs très colorés sont impeccables et composés avec goût…D’ailleurs,  une petite armée de jardinières s’appliquent à les entretenir comme il faut sous le regard des promeneurs. Ce parc fait amplement honneur au surnom de Pyin oo Lwin, à savoir « la cité des fleurs ».

Les jardinière de pyin oo Lwin

J’ai beaucoup aimé les collections d’orchidées, l’immense serre à oiseaux, laquelle abrite des espèces rares telles que le Calao Bicorne, un grand oiseau asiatique jaune et noir, que j’ai eu le plaisir d’observer de très prêt, ainsi que la vue panoramique sur le parc et Pyin oo Lwin depuis la Nan Myint Tower. J’ai aussi pû voir un couple de singes. Je te recommanderais aussi de faire la ballade au coeur de la forêt sur le chemin de bois à mi-hauteur d’arbres.

Pyin oo Lwin – flower & children monks

Les Orchidées de Pyin Oo Lwin

Les oiseaux rares Pyin Oo Lwin

 

Mon avis sur Pyin oo Lwin

 

Pour conclure, je dirais que Pyin oo Lwin a été assez rafraichissante et a permis de prolonger un peu ma pause « nature & campagne » en Birmanie, entamée à Kalaw avec le trek. Et maintenant, je suis à nouveau prête pour me replonger dans le brouhaha de la grande ville: direction Mandalay!

 

Informations pratiques:

  • Bus de nuit Nyaug Shwe (lac Inle)- Pyin oo Lwin : 20h-5h30 – 20 000K (14 €) (réservé auprès de mon auberge Ostello Belo. /!\Le nombre de bus par jour en partance de Nyaug Shwe sont assez limités… pense à réserver au moins la veille pour être sûr d’avoir une place, le Jour J ça peut être trop tard…)
  • Pyin oo Lwin – Mandalay: pick-up local. 2000K (1,40€). durée: 2h30. où le prendre? se poster sur la route principale (dans la bonne direction!) et guetter les pick-up! mon avis : pas très confortable je l’admet mais voyager avec les locaux ça a son charme (et c’est économique! – 6000K pour un taxi partagé qui met le même temps…)
  • Hébergement: Orchid Hotel Nann Myaing (3 nuits). Prix : 10-11€ (14 000K – 16 400K) (Agoda).  Mon avis : très bien (dortoir de 3 lits, lit très confortable, propre, petit-déjeuner bon et complet, vélo gratuit, personnel très aux soins et agréable – top! 😉 )
  • National Kandawgyi Park: 5$ (6900K)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *