Les vaccins pour un tour du monde

vaccin_accueil

Les vaccins pour un tour du monde

« Santé sans richesse vaut mieux que richesse sans santé… »
– Proverbe allemand –

 

L’une des premières grosses dépenses que l’on doit prévoir lorsqu’on décide de partir pour un long voyage est sans doute celle des vaccins. Si, comme moi, tu n’as jamais voyagé ailleurs qu’en Europe, il faut quand même prévoir un petit (gros) budget à ce sujet…et à mon sens ce n’est pas là qu’il faut faire des économies !

A savoir:  le vaccin contre la fièvre jaune est le seul qui peut être exigé pour entrer dans certains pays. La plupart des vaccins ne sont pas obligatoires mais juste « fortement conseillés ». Chacun est donc libre de se faire vacciner ou pas. Il faut garder à l’esprit que les vaccins permettent de nous prémunir de certaines maladies dont certaines sont mortelles ou bien sérieusement nous détraquer… A vous de voir mais ce n’est pas un sujet à prendre à la légère!

Pour ma part, je ne suis pas passée par mon médecin généraliste, mais par un médecin spécialisé via un centre de vaccination et de conseils aux voyageurs, celui de l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Lors de ma première consultation avec le médecin, je lui ai exposé mon projet de voyage, mon itinéraire et nous avons discuté ensemble des vaccins qui étaient les plus appropriés à mon cas. Je l’ai revu une seconde fois pour une consultation plus « médication » où nous avons vu ensemble quels médicaments il est judicieux que j’emporte avec moi (voir l’article Ma trousse pharmacie).

Le médecin que j’ai consulté m’a fourni un carnet jaune lequel fait office de certificat international de vaccination (cf. en photo). C’est un papier important qui peut m’être demandé au cours de mon voyage.

Quels vaccins sont recommandés ?

Pour savoir quels vaccins sont recommandés selon ta destination, tu peux jeter un coup d’œil sur la carte interactive de vaccination de l’Institut Pasteur, très pratique.

Voici un un petit topo des maladies infectieuses et tropicales pour lesquelles il est recommandé de se faire vacciner :

L’encéphalite japonaise :

  • transmission :  par piqûre de moustiques du genre culex qui sont abondants aux abords des rizières
  • conséquences : le virus provoque des lésions dans les centres nerveux pouvant entraîner la mort ou de lourdes séquelles neuropsychiatriques
  • zones à risques : Asie du Sud-Est, Chine, sous-continent indien, en particulier en zone rurale
  • vaccin : 2 injections à 28 jours d’intervalles

La fièvre jaune :

  • transmission : par des moustiques du genre Aedes ou Haemagogus. Causée par le virus amaril
  • conséquences : hémorragies et ictère (coloration jaune de la peau), taux de mortalité important
  • zones à risques : zone intertropicale d’Afrique et Amérique du sud
  • vaccin : 1 injection au moins 10 jours avant le départ dans la zone infestée
  • remarque : un certificat de vaccination contre la fièvre jaune peut être exigé à certaines frontières

La rage :

  • transmission : le principal vecteur est le chien, mais tous les mammifères peuvent la transmettre par contact avec la salive
  • conséquences : toujours mortel, le virus attaque le système nerveux et provoque une encéphalite
  • zones à risques : maladie très répandue dans le monde
  • vaccin : 3 injections par voie intramusculaire aux jours J0, J7, J21 ou J28
  • remarque : la vaccination contre la rage ne dispense pas d’un traitement curatif lequel doit être mis en oeuvre le plus tôt possible en cas de contact (morsure, griffure ou léchage d’une plaie ou d’une muqueuse) avec un animal enragé ou suspect de l’être. Cette vaccination permet d’allonger le délai pour rejoindre un centre anti-rabique (une semaine au lieu de 48h sans vaccination) et la simplification du traitement après exposition à un rique (2 vaccins de rappel à 3 jours d’intervalle sont suffisants au lieu du sérum et des 4 à 5 injections nécessaires autrement.)

L’hépatite A :

  • transmission : le virus se transmet par l’eau et les aliments contaminés par des matières fécales
  • conséquences : troubles digestifs et  ictère (coloration jaune de la peau), dans certains cas le virus entraîne la destruction massive des cellules du foie, mortelle sans greffe du foie
  • zones à risques : très répandue dans les pays en développement.
  • vaccin : 1 injection, au moins 15 jours avant le départ. Rappel 6 à 12 mois plus tard

L’hépatite B :

  • transmission : par contact avec le sang (transfusion, usage d’aiguilles ou de matériels de soins souillés) ou à l’occasion de relations sexuelles
  • conséquences : troubles digestifs et ictère (coloration jaune de la peau), parfois, absence de symptôme immédiat mais complications tardives (cirrhose et cancer du foie)
  • zones à risques : très répandue dans les pays en développement
  • vaccin : 3 injections

La typhoïde:

  • transmission : la bactérie Salmonella typhi se transmet par l’eau et les aliments contaminés par des matières fécales
  • conséquences : température élevée, troubles de la conscience, complications avec hémorragies digestives ou perforations intestinales
  • zones à risques : pays en développement où les conditions sanitaires sont précaires, régions à plus hauts risques : l’Inde, et l’Afrique du Nord
  • vaccin : 1 injection 15 jours avant le départ

La méningite à méningocoques :

  • transmission : bactérie Neisseria meningitidis ou méningocoque transmise d’un individu à un autre par l’intermédiaire des gouttelettes de salive
  • conséquences : fièvre, violents maux de tête, raideur de la nuque, maladie pouvant entraîner la mort en quelques heures
  • zones à risques : principalement en Afrique sahélienne à la saison sèche
  • vaccin : 1 injection 10 jours avant le départ

Autres maladies: coqueluche, diphtérie, tétanos, polymyélite (pour ces 4 maladies, un vaccin de rappel peut être nécessaire)

Tu peux retrouver toutes les infos sur ses diverses maladies sur le site de l’Institut Pasteur.

****

Dans mon cas, pour le processus de vaccination, je dois compter 4 sessions à raison de 3 vaccins, réparties sur environ 1 mois (il est conseillé de ne pas faire plus de 3 injections par session). Voici la liste des vaccins qui m’ont été administrés:

  1. L’encéphalite japonaise : 2 injections
  2. La rage : 3 injections (J0 / J7 /J28)
  3. La typhoïde : 1 injection
  4. La fièvre jaune : 1 injection (seul vaccin obligatoire pour entrer dans certains pays)
  5. Diphtérie / tétanos / poliomyélite /coqueluche : 1 injection (remboursé par la sécurité sociale)
  6. L’hépatite B : 2  injections (3ème injection à mon retour, remboursé par la sécurité sociale)
  7. L’hépatite A : 1 injection ( 2ème injection à mon retour)

/!\ Pour l’hépatite B et l’hépatite A, je ferai les dernières injections lors de mon retour. Le médecin m’a certifié que je serai protégée tout au long de mon voyage.

Et combien ça coûte de se faire vacciner…?

Si comme moi, tu as beaucoup de vaccins à faire (et un petit budget), avant de te lancer renseigne-toi bien sur les tarifs pratiqués dans les différents centres de vaccination et dans les services des maladies infectieuses et tropicales des hôpitaux de ta région. Tu peux avoir de belles surprises! En effet, les prix varient fortement d’un centre à l’autre. A Paris, nous sommes plutôt chanceux de ce côté là. En cherchant un peu sur le net et sur les blogs,  j’ai retenu deux hôpitaux qui font des tarifs plus qu’intéressants: Saint-Louis et Saint-Antoine. J’ai opté pour Saint-Antoine à cause des horaires moins contraignantes.

ATTENTION!! Il convient de s’y prendre à l’avance! Pour ma part j’ai du attendre un mois pour mon premier RDV (les autres RDV ont été fixés par le médecin que j’ai rencontré en fonction des vaccins à faire).

A Paris, il y a aussi le Centre de vaccinations internationales d’Air France, ou encore l’Institut Pasteur pour lesquels il n’est pas nécessaire de prendre rendez-vous et qui sont plus pratiques si tu n’as pas un emploi du temps flexible…Par contre au niveau des tarifs tu n’y gagneras pas…

Ci-dessous un tableau comparatif des tarifs des vaccins pratiqués par l’hôpital Saint-Antoine, le Centre de vaccinations internationales d’Air France et l’Institut Pasteur.
tableau-comparatif-prix-vaccination

  • Voir les tarifs pratiqués par l’Hôpital Saint-Antoine : ICI
  • Voir les tarifs pratiqués par le Centre de vaccination d’Air-France : ICI
  • Voir les tarifs pratiqués par l’Institut Pasteur :  ICI

Dans mon cas, il n’y a pas photo! En comptant toutes les injections que je vais effectivement recevoir avant de partir et les consultations avec un médecin spécialisé, en passant par l’Hôpital Saint-Antoine cela me revient (seulement hum…hum…) à 371, 26 € (hors remboursement sécurité sociale) contre 781€ si j’étais passée par le Centre de Vaccinations Internationales d’Air France ou 702 € avec l’Institut Pasteur! Autant d’argent sauvé qui me sera utile pour autre chose!

One Comment:

  1. Pingback: Ma trousse à pharmacie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *