Du rêve à l’itinéraire…

itiniraire_accueil1

Du rêve à l’itinéraire : faire des choix!

 

« En lisant chez Gallico les descriptions des vols migratoires des oies,
je m’étais interrogé sur les mystérieux signaux qui disaient
à un oiseau qu’il était temps de partir, de prendre son envol.
Je le partageais, cet urgent besoin de partir. Il s’intensifiait. »
William Fiennes, Les oies des neiges

 

Quand l’envie d’un grand voyage a commencé à germer dans mon esprit, je me suis tout de suite imaginée un peu partout dans le monde! Je me voyais arpenter l’Amazonie en Bolivie; me promener dans les parcs au Japon lorsque les cerisiers sont en fleurs; admirer la Grande Muraille ou bien les rizières en Chine; m’étaler sur le sable blanc et chaud des îles du Pacifique entre une mer turquoise et une végétation verdoyante; vagabonder dans l’agitation des grandes villes telles que Rio de Janeiro, New-York ou Sydney; ou bien encore me perdre au cœur de l’immensité des montagnes néo-zélandaises ou péruviennes ! Bref, je voulais (et je veux) aller partout, voir du paysage, m’immiscer dans de nouvelles cultures, rencontrer les gens de tous les horizons. Je me voyais littéralement aux quatre coins du monde et tout me donnait envie!

Puis le temps a passé et mon projet est devenu plus concret. Je suis revenue à la réalité et me suis vite rendu compte qu’il était impossible en une année de visiter ne serait ce que le quart de notre belle planète. Finalement, je souhaite prendre mon temps, ne pas me trop presser et surtout profiter comme il faut de chaque destination! De plus, il faut être rationnel, et outre la contrainte de temps, j’ai également unecontrainte financière. Avec le budget que je me suis fixé pour mon voyage, je ne peux pas faire un tour du monde qui privilégierait les destinations où le coût de la vie est élevé tels que les Etats-Unis, le Japon, l’Australie, ou encore la nouvelle Zélande. Il a fallut faire des choix! (Bon ça va, c’est plutôt des choix sympas!)

 Alors! Quelles destinations? 

 

Partant seule, un de mes privilèges est que je n’ai pas besoin de prendre en compte les envies de quelqu’un d’autre! Et, entre nous c’est une bonne chose car je t’assure que déjà faire le tri au niveau de tes propres envies n’ai pas une mince affaire! Mais j’ai finalement trouvé un terrain d’entente avec moi-même 😉 (oh joie!). Après une réflexion de quelques mois, je m’en vais visiter les 16 destinations suivantes :

la Thaïlande
la Birmanie
le Laos
le Cambodge
le Vietnam
les Philippines
la Chine
la Nouvelle-Zélande
la Polynésie Française
l’Ile de Pâques
le Chili
l’Argentine
le Brésil
la Bolivie
le Pérou
l’Equateur

(plutôt sympa non :p ?)

 

Quel ordre? On commence par où?

 

Pour établir l’ordre de visite de ces pays, j’ai simplement cherché l’itinéraire le plus optimal afin d’avoir le beau temps avec moi au maximum tout au long du voyage. Pour cela, je me suis inspirée du tableau des climats du blog Visas-vies et j’ai récupéré les données climatiques des pays sur le site Quand Partir. Aussi, je voulais commencer ce périple par un pays où voyager reste assez simple afin de prendre mes marques avec ce nouveau mode de vie. Le premier pays sera donc la Thaïlande!

itineraire-climat

A noter donc, si je suis effectivement mon programme, je risque d’avoir un peu plus froid en Nouvelle-Zélande, que je suis censée traverser au mois de juin, soit le début de l’hiver austral. Le climat et la température risquent d’être aussi difficiles lorsque je serai en Patagonie (Argentine sud et Chili sud) où la température en août – septembre est aux alentours de 3°C…bon en même temps la température moyenne à l’année sur cette partie de la terre est de 6,5°C… Je ne suis pas sûre qu’il existe donc une « meilleure » période!

Et combien de temps par destination?

 

Alors certes pendant toute cette année, je vais voir du paysage et avaler des kilomètres et si je préfère me limiter à moins d’une vingtaine de pays c’est pour pourvoir prendre mon temps et voir plus que l’aéroport ou la gare routière d’un pays. Je reste en moyenne une vingtaine de jours dans chaque destination. Je prévois aussi de rester près d’un mois en Chine et en Nouvelle-Zélande.

Aussi, j’ai d’ores et déjà certains billets d’avion (inclus dans un billet « tour du monde »). Il s’agit de billets principalement pour relier les continents et parcourir les grandes distances. Les dates sont modifiables gratuitement, ce qui me laisse tout de même pas mal de liberté !

Pour l’heure, mon itinéraire est assez arrêté dans ma tête mais je me laisse le choix de le changer en cours de route bien entendu en fonction de mes envies, de mes découvertes, de mes rencontres! Je suis libre! 😉

calendrier-tour-du-monde

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *